Quand le Maire fait un beau cadeau à une grande entreprise…

Intervention de Katia COUSIN, chef de groupe des élus socialistes, au Conseil Municipal du 24 juin dernier concernant le vote de renonciation aux pénalités de retard de la société SCREG.

C’est une délibération extraordinaire, après nous avoir exprimé à maintes reprises votre mécontentement sur le suivi de cette opération, après avoir réclamé à cor et à cri que la société SCREG devra des pénalités de retard à la commune donc aux Caudebécais.

Vous obtenez une pénalité de 15 520 € et vous décidez une dispense du paiement de celle-ci.

Vous faites passer le message, qu’à Caudebec si une société a du retard, ce n’est pas grave.

Une prime est elle envisagée pour les entreprises qui réalisent leur chantier dans les délais ?

Cette délibération va à l’encontre des intérêts de Caudebécais, nous votons Contre.

Cet article a été écrit par "pscaudebec" | le 27-06-2011