François Hollande à Petroplus : « Où est le président de la République ? »

Ce matin, François Hollande, Laurent Fabius et Guillaume Bachelay étaient à Petroplus à Petit Couronne, pour soutenir les salariés qui luttent pour leurs emplois et l’avenir de leur filière.
Laurent Bonnaterre, notre Secrétaire de section, était à leurs côtés.

François Hollande a rendu visite ce jeudi 5 janvier aux salariés de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, menacée par de graves difficultés financières. Pour lui, l’Etat doit agir (extrait d’un article paru sur le site de Tendance Ouest Rouen, le 05.01.2012).

« Vous êtes un symbole », a-t-il lancé aux dizaines de salariés et syndicalistes présents en fin de matinée dans le self du site Petroplus de Petit-Couronne. « Le symbole du comportement des banques, aux abonnées absentes ; d’un industriel qui n’est pas présent non plus,qui n’investit pas, le symbole aussi du désengagement de l’Etat. Où est le gouvernement ? Où est le président de la République ? ». Enfin, François Hollande a pointé du doigt la « responsabilité de l’Europe » dans la situation que traverse Petroplus.

Le candidat socialiste, entouré de Laurent Fabius, député et président de la Crea, Didier Marie, président du Conseil général de Seine-Maritime, et Guillaume Bachelay, vice-président du Conseil régional de Haute-Normandie et par ailleurs présent dans son équipe de campagne, a appelé à répondre au plus vite à trois « urgences » : financière, industrielle et européenne.

« Il faut trouver un opérateur pour la raffinerie, un opérateur qui investisse, car dans le cas contraire, ce sera la mort à petit feu de l’entreprise. Et c’est à l’Etat d’aider à trouver cet opérateur ». Plus généralement, M. Hollande a demandé que l’Europe impose aux produits issus de l’importation les même règles et normes que ceux produits sur son territoire.

Cet article a été écrit par "Elise Lebaudy" | le 05-01-2012