Communiqué de presse de la Fédération du Parti Socialiste de Seine-Maritime

Le PS de Seine-Maritime salue, à l’approche du 1er mai, l’ensemble des forces productives de notre département. Salariés, chômeurs, fonctionnaires, agriculteurs, entrepreneurs ou indépendants, tous sont au cœur de la bataille pour le redressement de la France, que mènent le Président de la République, le gouvernement et la majorité parlementaire. Depuis un an, cet engagement a conduit les socialistes à agir pour les salaires (coup de pouce au Smic, égalité femmes-hommes, conférence sociale…), pour l’emploi (contrats de génération, emplois d’avenir, accord sur l’emploi…), pour la relance de l’économie (pacte de croissance européen, banque publique d’investissement, pacte de compétitivité…), pour l’amélioration du sort des chômeurs et précaires (recrutements à Pôle Emploi, allocation de rentrée scolaire, augmentation du RSA…), pour le respect des fonctionnaires (fin de la RGPP, recrutements d’enseignants, négociation salariale…), pour la préservation des productions françaises (soutien aux sites en crise, sauvetage de la PAC, diplomatie économique…) et pour la maîtrise de la finance (fiscalité du capital alignée sur celle du travail, protection des dépôts bancaires, supervision européenne des banques…).

Cette action résolue ne compensera pas en un an les errements de la décennie passée, mais elle a déjà fait « bouger les lignes » en Europe et produit des effets positifs en France. Le PS de Seine-Maritime appelle à l’amplification de ces effets. En ce sens, il soutient les efforts des pouvoirs publics pour l’avenir des salariés de Petroplus et des entreprises sous-traitantes, fragilisés par l’absence de repreneur industriel. Comme chaque année, le 1er mai sera une journée de mobilisation pour les militants socialistes. Qu’ils rejoignent les cortèges de leurs syndicats respectifs ou les rassemblements organisés par leurs sections, ils ne défileront pas contre le gouvernement de gauche mais contre le conservatisme des gouvernements de droite majoritaires en Europe, contre les injustices revendiquées sans honte par le MEDEF et l’UMP, contre la récupération du 1er mai par le FN, et surtout pour montrer leur attachement à cette journée, symbole de conquêtes auxquelles ils ont leur part.

A cette occasion, les socialistes seinomarins se souviendront de Pierre Bérégovoy, disparu voici vingt ans. Le parcours et l’action de ce grand militant né en Seine-Maritime, pilier de l’union de la gauche, moteur de l’alternance en 1981, vainqueur populaire de l’inflation, acteur des prémisses de l’euro, intègre au point d’en mourir, rappellent à tous que l’engagement socialiste est exigeant et mérite le respect. C’est à ce respect aussi que le PS de Seine-Maritime appelle. La gauche ne réussit que lorsqu’elle est unie. »

PS Seine-Maritime, Rouen le 29 avril 2013

Cet article a été écrit par "pscaudebec" | le 29-04-2013