Décès de Pierre Mauroy : Réaction de Guillaume Bachelay

Guillaume Bachelay, Député de Seine-Maritime et Secrétaire national à la coordination du Parti socialiste, rend hommage à Pierre Mauroy.

C’est avec une immense tristesse que j’apprends la disparition de Pierre MAUROY.

Il était un fils du peuple. C’est pour lui qu’il s’est battu inlassablement, continument. Pour le peuple, il défendait la justice sociale, voulait l’accès à la connaissance et à la culture, disait la vérité. Fils du peuple, fils du Nord, Pierre était chaleureux et humble, accessible et disponible.

Pierre MAUROY était un militant et un artisan du socialisme démocratique. De la SFIO au parti d’Epinay, comme Premier secrétaire du Parti socialiste puis comme Président de l’Internationale socialiste, il consacra sa vie d’engagements à la liberté et à l’égalité, à l’efficacité économique et à la solidarité, à la démocratie et à la fraternité. Avec la passion du débat d’idées. Avec l’unité des socialistes pour talisman et le rassemblement de la gauche pour exigence.

Pierre MAUROY était un serviteur de la République et un bâtisseur d’Europe. Premier ministre de François MITTERRAND après l’alternance de 1981, il engagea sous son autorité des réformes économiques, sociales, culturelles et démocratiques qui ont changé la France, l’ont rendue plus forte et plus juste. Il fut aussi un militant de l’Europe sociale et politique, espace de paix et de progrès où il inscrivit résolument Lille et sa métropole.

Comme mes camarades socialistes, j’éprouve aujourd’hui une immense peine. Pierre MAUROY est un exemple. Agissons dans nos vies pour être à la hauteur de son message et de son action. A sa famille et à ses proches, à ses camarades de la fédération socialiste du Nord, à tous les Lillois, j’adresse mes condoléances. Devant l’exemple que fut Pierre MAUROY pour des générations de femmes et d’hommes désireux d’une vie meilleure et d’un monde plus juste, je m’incline avec respect et gratitude.

Cet article a été écrit par "pscaudebec" | le 07-06-2013